Super nintendo – Accessoires

 

Accessoires

 

Super Scope

Pistolet optique de la console, en forme de bazooka, il permet en visant le moniteur de la télévision de toucher des cibles qui apparaissent à l’écran (voir le Zapper de la NES). Cet accessoire était fourni avec une cartouche de 6 jeux. Au final, seuls 9 titres furent jouables avec.

Souris

Utilisée dans Mario Paint et quelques autres jeux comme Wonder Project J. Elle possède 2 boutons et est en tous points similaire à une souris classique (fournie avec son tapis rigide).

Super Game Boy

Permet de lire les jeux Game Boy classiques et d’y jouer sur sa télévision. Cet accessoire utilise une palette de couleurs restreinte mais personnalisable recolorant l’affichage du jeu. Le Super Game Boy intégrait aussi un mini programme de dessin et quelques autres fonctionnalités amusantes. Une version possédant une prise pour le câble link est sorti en 1998 sous le nom de Super Game Boy 2. Celui-ci était bleu translucide.

Adaptateurs

Il existe plusieurs adaptateurs pour Super NES qui permettent de jouer à des jeux européens, américains et japonais sur une même console. Certains nécessitent l’insertion d’une cartouche de même type que la console pour pouvoir être utilisés.

Satellaview

Sorti uniquement au Japon, cet accessoire qui se fixait sous la console, permettait de télécharger des jeux (pour l’équivalent de 7,5 €) grâce aux signaux TV de la chaîne satellite japonaise St GIGA. Les jeux étaient généralement téléchargeables uniquement par épisode (comme Zelda) et pouvaient être enregistrés sur cartouche vierge.

SF Memory Cassette

Cartouche vendue seulement au Japon. Identique aux cartouches classiques mais de couleur blanche au lieu de grise, elle permettait de charger des jeux sur des bornes spéciales, appelées Nintendo Power. Une même cartouche pouvait donc contenir plusieurs ROMS chargées légalement, qui pouvaient ensuite être effacées pour les remplacer par d’autres. Le même système existait pour la Game Boy, la GB Memory Cartridge.

 

Super Multitap

Accessoire permettant d’avoir jusqu’à cinq manettes branchées, pour jouer notamment à des jeux comme Bomberman. Il y eu un Multitap 2 au Japon, en forme de tête de Bomberman, justement.

Sufami Turbo

Adaptateur permettant de mettre des cartouches de jeux spécialement adaptées, presque de la taille des jeux Game Boy. C’est un format propriétaire créé par Bandaï, et sorti uniquement au Japon. Le Sufami Turbo avait deux ports cartouche, pour permettre à un ami d’échanger des données de sauvegarde. La grande majorité des jeux sortis sur ce format concernaient l’animé Gundam.

Super Advantage

Cette manette spéciale conçue pour les jeux d’arcade dispose d’un énorme joystick et de boutons plus gros que la manette originale. Cette manette est sortie aux Etats-Unis et en Europe avec des couleurs légèrement différentes.

Lecteur de CD-ROM

Un port d’extension situé au dessous de la console devait permettre le branchement d’un lecteur de CD-ROM, à l’image du Mega-CD de la Megadrive de Sega. Ce projet nommé Super Nintendo Play Station, mené en collaboration avec Sony et Philips, fut abandonné suite à un différent entre les deux sociétés nipponnes. Le port d’extension 8 bits fut jugé a posteriori insuffisamment rapide pour assurer correctement son rôle. Sony garda tout de même ce projet dans ses cartons et la PlayStation, de simple extension à la Super Nintendo, devint une console à part entière. Philips de son côté lança sa propre unité CD : le CD-i. Grâce à son accord avec Nintendo, la firme bénéficiait d’une licence d’utilisation de personnages de l’univers Nintendo et c’est ainsi que 3 épisodes de Zelda virent le jour sur ce support CD. Ce sont d’ailleurs les 3 seuls jeux de la série à ne pas avoir été supportés officiellement par Nintendo.