Subbuteo

Le Subbuteo est un ensemble de jeux de plateau simulant des parties de football, rugby, hockey sur gazon, baseball et cricket. Véritable sport aujourd’hui, le Subbuteo possède sa Coupe du monde depuis trois décennies.

Grâce aux améliorations du nouveau terrain, les déplacements de vos joueurs n’auront jamais été aussi rapides et aussi précis.Incroyablement détaillées, les figurines sont plus robustes et plus souples. Vous pouvez désormais épater tout le monde par votre talent ! Choisissez votre équipe, élaborez votre tactique, la victoire est au bout de vos doigts !

Ligne

Règles

Le Subbuteo est inventé en 1947 par Peter Adolph. Le jeu se joue sur un tapis de jeu de 1,35 m sur 0,90 m. Chaque joueur dispose de onze joueurs montés sur des socles sphériques. Il doit faire avancer ses joueurs avec l’ongle d’une sorte de pichenette. Le gardien est monté sur une tige, permettant au joueur en défense de réaliser des arrêts « plongeants ». Dans l’esprit, on retrouve toutes les règles du football. Seule grande différence avec le football réel : interdiction d’inscrire un but hors de la zone de buts, à une trentaine de centimètres de ligne de but.

Les fabricants du jeu eurent l’idée d’habiller le jeu en produisant toutes sortes de gadgets, des tribunes, aux coupes en passant par les systèmes d’éclairage. Ces articles sont aujourd’hui très recherchés par les collectionneurs d’autant que la société qui les produisait a stoppé toute production il y a peu. D’autres fabricants ont pris le relais, en visant surtout le marché « sportif », c’est-à-dire le subbuteo de compétition qui requiert un matériel plus pointu que les éléments d’origine.

L’aspect sportif du subbuteo est géré par une fédération internationale, des fédérations nationales et des clubs qui rassemblent plusieurs milliers de joueurs licenciés dans de nombreux pays. Une Coupe d’Europe voit le jour dès 1964 et reste la compétition de référence jusqu’à la mise en place d’une coupe du monde en 1974, en parallèle du mondial allemand. Aujourd’hui, le subbuteo donne lieu à une foule de tournois à travers le monde. Les plus prestigieux de ces tournois sont nommés « Major » (l’équivalent du Grand Chelem de tennis, à savoir cinq tournois disputés à Frameries en Belgique, à Amsterdam aux Pays-Bas, à Bologne en Italie, à Mattersburg en Autriche et à Athènes en Grèce), « Grand Prix » et « Opens Internationaux ». Les nations les plus actives sont l’Italie, la Belgique, l’Allemagne, l’Espagne, la France, la Grande-Bretagne, le Portugal, la Grèce, le Canada, les États-Unis, le Danemark, Malte et Monaco. Depuis quelques années, des fédérations sont actives dans de nouveaux pays comme l’Argentine, le Brésil, Singapour, ou l’Afrique du Sud.

Si la FISTF (Federation of International Sports Table Football) demeure la principale fédération internationale officielle, la WASPA (World Amateur Subbuteo Players Association) prend peu à peu de l’ampleur et a même organisé le tout premier tournoi en Suède en août 2011. La WASPA réunit en novembre 2015 près de 1 700 joueurs issus de 41 pays ayant disputé plus de 800 tournois à travers le monde et en intégrant notamment de nouvelles associations comme la Malaisie et l’Indonésie.

Ligne

Championnat d’Europe

La première compétition à voir le jour est le Championnat d’Europe organisé par l’ETF de 1964 à 1993. Il y a eu un Championnat individuel et un autre en équipe.

Ligne

Coupe du monde

La première édition officielle de la Coupe du monde de Subbuteo se tient en 1974 en Allemagne. 18 nations sont représentées. Dick Rietveld des Pays-Bas s’impose en finale 2-1 devant le Britannique Mike Dent.

En 1978 à Londres, un tournoi junior est également disputé. Dans ce tournoi, c’est l’Italien Andrea Piccaluga qui gagne tandis que chez les séniors, c’est le Belge Philippe Outmans qui bat 1-0 en finale le Britannique Nirman Gleave.

En 1982 à Barcelone, le junior Joseph Bonafante de Gibraltar remporte le tournoi en s’imposant aux tirs au but en finale face au Français Bruno Debray. En séniors, l’Italien Renzo Frignani gagne 2-1 en finale contre l’Allemand Horst Becker.

En 1986 en Grèce, l’Italien Mario Baglietto gagne chez les juniors tandis que le Suisse Willy Hoffman battait en finale l’Italien Renzo Frignani (5-2).

En 1990 en Italie, 26 nations sont représentées chez les séniors et 22 dans le tournoi juniors. Le Portugais Vasco Guimares gagne chez les juniors. Le Grec Angelo Tsakiris gagne chez les Séniors devant le Français Frédéric Hernandez.

Depuis 1992, la Coupe du monde s’organise et devient annuelle sous l’égide de la Fédération internationale de football de table (FISTF) tout comme l’ensemble des tournois internationaux officiels.

En 2012, la Coupe du monde se déroulant à Manchester coïncide avec le 20e anniversaire de la FISTF.

Parallèlement, la WASPA propose un autre circuit de tournois basés sur plus de facilités d’organisation en proposant aussi un plus grand nombre des matches à chaque participant. Des tournois sont organisés dans plus de 25 pays et réunissent plus de 1 650 joueurs dans un classement au sein duquel 40 pays sont représentés

Ligne

Coupe d’Europe des clubs

La première Coupe d’Europe des clubs reconnue par la FISTF a été jouée en 1993 à Milan. Une première édition sous l’égide de l’ETF et sous le nom de « Trophée Paul Outmans », une ancienne gloire du football de table Belge, a eu lieu en 1987 à Spa en Belgique. Elle a été remportée par le SC Aubervilliers. Une deuxième édition s’est tenue à Paris en 1989 qui a vu la victoire du club belge du SC Cornesse Goldfingers, aujourd’hui disparu.

Entre 1996 et 2009 chaque nation avait deux équipes qualifiées pour la phase finale. Le nombre de représentants par pays fluctuait ensuite en fonction du classement mondial des clubs dont les dix premiers étaient qualifiés avec une limite de 3 équipes par nations. En 2010 la FISTF décide de scinder la Coupe d’Europe dans un format similaire à celui du football.

La Ligue des Champions

Elle rassemble les meilleurs clubs européens avec un nombre de représentants par pays qui évolue en fonction des résultats de chaque nation dans les éditions précédentes. Les clubs le mieux classés dans leurs championnats nationaux et les vainqueurs des coupes nationales participent à la Ligue des Champions.

La Ligue Europa

Cette compétition rassemble les équipes classées aux deuxième, troisième ou quatrième rang national (en fonction du coefficient qualificateur du championnat). Tout comme la Ligue des Champions, le nombre de représentants par pays de la Ligue Europa dépend également des résultats des années précédentes.

Depuis 2013, tous les clubs commencent la compétition dans le même tableau. Ils sont répartis en 8 groupes de 4 équipes. Les équipes qui terminent première et deuxième de leur groupe sont qualifiées pour la Ligue des Champions, tandis que les équipes qui terminent troisième et quatrième participent à la Ligue Europa. En 2018, les deux compétitions ont à nouveau été scindée en deux.

Le format de la compétition est ensuite identique pour la Ligue des Champions et la Ligue Europa à savoir quatre groupes de quatre équipes puis 1/4 de finale avec élimination directe.

15 clubs français ont déjà participé au moins une fois à la Coupe d’Europe. Le FTC Issy-les-Moulineaux détient le record avec 13 participations

Source : Wikipédia

Le Conservatoire du Jeu – Août 2020