Nintendo 64 – Accessoires

Accessoires et extensions
Le 64DD
Carte mémoire
Expansion pack
Transfer pack

* 64DD: l’extension de la console, comparable au Satellaview de la Super Nintendo ou au Mega CD de la MegaDrive. Elle se branche en-dessous de la console via le port EXTension. Son principal but est de lire les disques magnétiques ayant une capacité de stockage plus importante que les cartouches classiques (du moins de première génération) et un cout de production plus faible. Il était également possible, grâce au modem intégré, de jouer en réseau (un seul jeu exploite cette capacité) et de consulter ses emails. Le 64DD ne sortit qu’au Japon et en faible quantité. Une souris, facilitant la lecture des emails, et un disque de navigation Internet étaient fournis avec le 64DD.

* Kit Vibration (Rumble Pack) : Un objet à encastrer sous la manette et qui permet de faire vibrer celle-ci à certains passages du jeu (seulement avec les jeux utilisant cette possibilité).

* Carte mémoire (Controller Pack) : La plupart des jeux donnent la possibilité de sauvegarder directement sur la cartouche mais un certain nombre nécessitent une carte mémoire.

* Expansion Pack : Un accessoire à insérer directement dans la console. Créé a l’origine pour faire tourner le 64DD, il augmente la mémoire de la console de 4 Mio à 8 Mio. Il est indispensable pour faire fonctionner certains jeux, soit complètement (comme pour Donkey Kong 64 ou The Legend of Zelda: Majora’s Mask), soit partiellement (le mode multijoueur de Perfect Dark, par exemple). D’autres jeux comme turok 2: seeds of evil l’utilisent pour améliorer leurs graphismes.

* Transfert Pack : C’est un accessoire qui permet de faire communiquer les jeux Game Boy et les jeux N64. On peut par exemple transférer ses Pokémon de la version Game Boy sur sa version Nintendo 64. Il est compatible avec les versions N64 et Game Boy des jeux suivants: Pokémon Stadium, Pokémon Stadium 2, Perfect Dark, Mario Golf et Mario Tennis.

* Voice Recognition Unit : Jamais sorti en Europe, c’est en fait un microphone utilisable avec les jeux Hey You, Pikachu! et Densha De Go!.

* Bio Sensor : Sorti uniquement au Japon et n’est compatible qu’avec le jeu Tetris 64 (jeu sorti dans le monde entier sous le nom The new Tetris, mais dénué du mode de jeu utilisant le Bio Sensor). C’est un accessoire en 2 parties : une partie du format d’une carte mémoire qui s’encastre sous la manette et une autre partie, en forme de pince qui se clip au lob de l’oreille. Il permet de transmettre le pouls au jeu et d’accélérer ou de ralentir la chute des blocs suivant sa rapidité.

* Canne à pêche : Sortie uniquement au Japon et compatible qu’avec très peu de jeux, cette canne à pêche couplée à une manette est produite par Nintendo.

* Wide Boy 64: un adaptateur au format cartouche similaire (dans le principe) au Super Game Boy. Il permet de jouer aux jeux Game Boy et Game Boy Color sur sa télévision. Il ne fut pas commercialisé pour le grand public, il était réservé aux développeurs et à la presse. Une version capable de lire les jeux Game Boy Advance nommée AGB Wide Boy fut également développée.

Accessoires pirates [modifier]

Les copieurs, malgré le support cartouche peu pratique à pirater, ont du faire face à la politique anti-copie très active de Nintendo, et n’ont donc pas connu un très grand succès. Ils se connectaient par le connecteur inférieur de la console, dont la dernière version de la console (Nintendo 64 Pikachu) est d’ailleurs dépourvue. L’accessoire permet de copier, gérer des sauvegardes, des code de triches (voir Action Replay), programmer, etc.

Il y en eu 5 :

* Le CD64, périphérique externe qui se connecte sous la Nintendo 64. On transfère les jeux sur un PC via un port parallèle. Sorti en 1998, équipé de 128 puis 256 Mib de RAM, le produit souffrait d’un manque de fiabilité. On peut lui rajouter un lecteur CD standard IDE sur la façade, et de la RAM standard EDO. Un éditeur hexadécimal est incorporé, pour modifier le programme original.

* Le Z64, distribué aux États-Unis par Harrison Electronics, réputé plus fiable que le précédent. Il y a 3 versions, de 128 et 256 Mib de DRAM, et une version épurée. Il se connecte par le port cartouche, est équipé d’un lecteur Zip et d’un affichage LCD ; Les cartouches s’intègrent sur le haut de l’accessoire, qui est en fait un PC 386. Son implantation bloque la ventilation de la console, qui surchauffe et s’arrête parfois en cours de partie. Il est donc conseillé de l’utiliser dans un endroit frais.

* Le Doctor V64 est le premier copieur apparu. Il est composé d’un lecteur CD IDE 8x, d’un port parallèle pour les PC, d’une connexion vidéo composite RCA, d’un processeur surround 3D et une mémoire RAM en option de 128 et 256 Mib. Il lit les VCD, CD-I, MPEG-1 et bien sûr les CD audio.

* Le V64 Junior, une version allégée du précédent, en fait une cartouche avec 512 Mib de RAM, sauvegardée par 6 piles AA qui permettent une autonomie de 8 heures.

* Le Zimba est un accessoire qui ne se connectait pas sur le port inferieur de la console mais entre la cartouche et la console, le Zimba permettait de copier des jeux dans sa mémoire interne de 256 Mo, puis il était possible de décharger la mémoire grâce à sa connexion Firewire. Cet accessoire est de la taille de deux cartes mémoire côte à côte. Il est sans doute l’un des plus rares de sa catégorie; de plus, il a été uniquement vendu sur des réseaux douteux à des prix élevés aux USA entre 1998 et 2003.