N.E.S – Accessoires

Accessoires différents N.E.S et FAMICOM

Nes
Accessoires officiels
Accessoires non officiels

Famicom
Accessoires officiels
Accessoires non officiels

 

Accessoires officiels

En voici une liste :

NES Advantage – Un joystick de style arcade. (Nintendo)

Le NES Advantage est un grand joystick de type arcade développé pour la console Nintendo Entertainment System et vendu à partir de 1987. Ce joystick est censé reposer sur une surface plane afin d’offrir un meilleur comfort de jeu (sur une table ou sur le sol). Ainsi positionné celui-ci peut être utilisé comme le joystick d’un jeu d’arcade, avec une main utilisant le stick et l’autre appuyant sur les boutons.

L’Advantage était une manette de jeu plutôt en avance sur son époque avec un mode turbo (également appelé auto-fire) à vitesse variable, un pseudo-ralenti (activant très rapidement le bouton start) et la possibilité de l’utiliser à tour de rôle par simple déplacement d’un curseur sur le pad (utile pour des jeux joués alternativement comme Super Mario Bros ou Track and Field II). Cependant ce joystik était connu comme étant très fragile, notamment au niveau des boutons ayant tendance à se coincer.

Mode ralenti : Peu commun à l’époque, le mode ralenti était une des principales caractéristiques du NES Advantage : il fonctionnait par l’activation très rapide du bouton start, mettant le jeu en pause pendant un très court laps de temps. Même si cela ralentissait effectivement certains jeux, le procédé était inefficace pour les jeux n’exploitant pas le bouton start. L’autre inconvénient était le clignotement extrêmement rapide pouvant se produire durant son utilisation, susceptible de provoquer des crises d’épilepsies. De plus, le mode ralenti était inutilisable dans les jeux faisant apparaître un menu via le bouton start, comme la série des Mega Man et la plupart des RPG.

Le joystick fait une brève apparition dans le film Ghostbusters II où celui-ci est modifié afin de contrôler la Statue de la Liberté.

 

NES Cleaning Kit – Une cartouche spéciale qui nettoie l’intérieur de la console. (Nintendo)


Le NES Cleaning Kit, sortis en 1989 par Nintendo, est un accessoire pour la Nintendo Entertainment System (NES). Il contient deux outils de nettoyage en plastique vert et un manuel d’instruction.

 

NES Controller – La manette originale de la NES. (Nintendo)

 

NES Four Score – Un adaptateur permettant à quatre joueurs de jouer simultanément. (Nintendo)
Le NES Four Score est un accessoire pour la console Nintendo Entertainment System créé par Nintendo. Il permet de connecter jusqu’à 4 manettes au lieu des deux habituelles, et donne accès aux jeux exploitant un gameplay multijoueur. Le Four Score est sorti en 1990.Un bouton permet d’alterner entre les modes 2-joueurs et 4-joueurs, tandis qu’une touche turbo permet d’assigner l’auto-fire aux boutons A ou B. Il peut également être utilisé comme câble d’extension aux manettes de jeu.Le NES Satellite est un produit similaire au Four Score, mais sa technologie sans-fil permet de jouer à une distance plus importante de la console.

 

NES Lockout – Un dispositif de fermeture avec clé pour empêcher de jouer. (Nintendo)
Le NES Lockout était un dispositif verrouillant la console Nintendo Entertainment System afin d’en interdire l’utilisation. L’idée derrière ce dispositif était de permettre aux parents d’empêcher les enfants de jouer à la console Nintendo quand ils n’étaient pas supposés le faire.Il est composé d’une serrure à combinaison et d’une sorte d’étau enserrant la console afin d’empêcher une personne déterminée de démonter entièrement le boîtier afin de jouer. Vendu au moment du succès phénoménal de la NES exclusivement en Amérique du Nord, le NES Lockout coûtait 20 $.Ne pas confondre le NES Lockout avec la puce 10NES, également appelé le lockout chip et empêchant le fonctionnement des jeux non-licenciés par Nintendo dans la NES.

 

NES Max – Une manette arrondie pour épouser la forme des mains, où la croix directionnelle ressemble à un joystick. (Nintendo).

Une manette tres stylisée avec des touches Turbos. Lancé en 1988 par la compagnie Nintendo, ce gamepad devint vite tres populaire en Amérique. Une autre particularité de la NES max est sa croix de contrôle qui est en fait une pastille que le joueur manipule avec le bout du pouce.

 

NES Satellite – Un adaptateur sans fil permettant à quatre joueurs de jouer simultanément. (Nintendo)

Le NES Satellite est un accessoire pour la Nintendo Entertainment System (NES), créé par Nintendo et sortie en 1989. C’est un adaptateur sans fil permettant à quatre joueurs de jouer simultanément. Un récepteur infrarouge branché sur les deux ports manettes permettait d’établir la liaison entre la console et cet accessoire.

Nintendo a créé un an plus tard un produit similaire filaire, le NES Four Score.

 

NES Zapper – Un pistolet optique réagissant aux couleurs émises par la télévision. (Il existe en version grise et en version orange) (Nintendo)


Le NES Zapper (ou Famicom Light Gun au Japon) est un pistolet électronique, vendu comme accessoire de la Nintendo Entertainment System (NES) en 1985 et de la Nintendo Family Computer (Famicom) en 1984. La version japonaise est une représentation réaliste d’un revolver, alors que la version occidentale ressemble plus à un jouet, gardant le schéma de couleur de la NES. Le NES Zapper original est gris, mais une autre version sortit plus tard en couleur orange, la première ressemblant trop à une arme réelle pour le marché occidental. Il permet aux joueurs de tirer sur la télévision, sur des cibles telles que des canards, des pigeons d’argile ou encore des bandits.

La gâchette du Zapper offre beaucoup plus de résistance que les pistolets electroniques actuels et son utilisation prolongée a provoqué des fatigues musculaires chez beaucoup de joueurs[réf. souhaitée]. Cette gâchette fait un klang caractéristique au moment de la détente. Dès le moment où la détente du pistolet est appuyée, la NES n’affiche plus les cibles sur la TV, mais un écran totalement noir, puis un carré blanc de taille spécifique à la place de chaque cible. Dans le même temps, la sonde (une photodiode) dirigée par le bras du joueur vers l’écran, identifie une grande différence d’intensité (noir à blanc).

La NES vérifie que la variation de flux entrant dans la photodiode (écran noir puis blanc) soit d’une durée bien déterminée. Le même principe est utilisé pour connaître la cible touchée s’il en existe plusieurs sur l’écran : le carré blanc de la première cible apparaît un temps donné, le carré de la cible suivante apparaît ensuite et ainsi de suite. La NES peut ainsi calculer quelle est la cible touchée. En raison des limites technologiques du Zapper, celui-ci n’est pas compatible avec les téléviseurs LCD et Plasma.

Il est possible d’utiliser le zapper sur un écran d’ordinateur ou un écran de TV moderne à condition qu’il soit à tube cathodique. Une modification du circuit électronique est parfois nécessaire, à savoir le remplacement de la résistance de 380kOhm par une résistance de 100kOhm.

Les jeux compatibles : 3 in 1 Super Gun (contient Duck Hunt), The Adventures of Bayou Billy, Baby Boomer, Barker Bill’s Trick Shooting, Chiller, Duck Hunt, Freedom Force, Gotcha!, Gumshoe, Hogan’s Alley, Laser Invasion, The Lone Ranger, Mechanized Attack, Operation Wolf, Shooting Range, To the Earth, Track & Field II, Wild Gunman.

 

Power Pad – Un accessoire qui se place au sol, sous la forme d’un tapis de danse et d’exercices. Il s’agit de la version américaine, vendue avec le jeu World Class Track Meet. (Le tapis est différent des versions européennes et japonaises.) (Nintendo)


Le Power Pad (connu au Japon sous le nom Family Trainer, et en Europe, voir aux États-Unis comme le Family Fun Fitness) est un accessoire pour la Nintendo Entertainment System, qui se place au sol, comme un tapis de danse ou d’exercices. C’est un tapis gris, avec douze capteurs incorporées entre deux couches de plastique flexible.

Sortie en 1989 sur Famicom avec le bundle Family Fun Fitness et le jeu World Class Track Meet, il a été conçu à l’origine par Bandai, mais Nintendo a racheté les droits. Il sortit ensuite sur NES en 1990 avec le bundle Power Set.

Jeux compatibles : Athletic World, Dance Aerobics, Short Order & Eggsplode, Street Cop, Stadium events,
Super Team Games, World Class Track Meet.

 

Family Fun Fitness – Tapis de danse et d’exercices, permettant de contrôler la console avec les pieds. Il s’agit de la version européenne, vendue avec le jeu Athletic World. (Il est identique à la version japonaise pour la Famicom, le Family Trainer.) (Nintendo)

 

Robotic Operation Buddy ou R.O.B. – Un petit robot à piles qui se dirigeait en fonction de la lumière émise par la télévision. (Nintendo)

R.O.B. (Robotic Operating Buddy) est un accessoire de la Nintendo Entertainment System. Il a été commercialisé en 1984 au Japon sous le nom de Famicom Robot et en 1985 sous le nom de R.O.B en Amérique du Nord. Il jouait aux côtés du joueur à 2 jeux spécifiques : Gyromite et Stack-Up.

Il est ensuite réapparu dans une multitude de jeu Nintendo, parfois comme simple clin d’œil, mais aussi comme personnage jouable dans d’autres jeux.

 

 

Accessoires non officiels

En voici une liste :

Aladdin Deck Enhancer – Permet aux jeux Aladdin de fonctionner sur la NES. (Camerica)

Fabriqué par Camerica / Codemaster l’aladdin deck enhancer aurait pu être l’accessoire ultime. Il s’agit en fait d’une cartouche qui s’intercale entre la NES et la cartouche de jeu appropriée plus petite. Cet accessoire contient 64K de RAM, des fonctions de backup et une puce graphique.
Les jeux sortant ensuite étant censés être moins chers à produire tout en étant plus beaux (ce qui s’est effectivement passé).

Pourtant Camerica a coulé peu de temps avant la release de cet accessoire pourtant acclamé par la presse. Codemaster décida de reprendre la distribution de l’engin mais il connu une sortie tardive et confidentielle (ajouté au fait que l’accessoire n’a jamais été officialisé par Nintendo).
Seuls six jeux sont sortis sur ce support (Fantastic Adventures of Dizzy, Micro Machines, Bignose Freaks Out, Quattro Sports, Quattro Adventure, et Linus Spacehead’s Cosmic Crusade) en plus de Dizzy the Adventurer qui était fourni avec. Les douze autres jeux annoncés n’ont jamais vu le jour.

Extrêmement rare par chez nous, il est sorti uniquement aux Etats Unis.

 

 

Arkanoid Controller – Contrôleur spécifique pour le jeu Arkanoid. (Taito)


Le contrôleur « Arkanoid », ou « Vaus », est une manette optionnelle pour le jeu NES « Arkanoid » qui améliore le ressenti du jeu. Le nom de Vaus provient du nom du vaisseau spatial (la raquette) que le joueur dirige en bas de l’écran, échappé du vaisseau-mère appelé Arkanoid.La manette Vaus est fabriquée dans le même plastique gris qu’une manette NES standard et possède à peu près la même forme et la même taille. Comme la borne d’arcade, elle comporte un bouton rotatif permettant de diriger le vaisseau (mais ce bouton comporte des butées, contrairement à la version arcade qui tournait librement). Le jeu peut bien évidemment se jouer avec la manette classique, mais le Vaus permet un contrôle beaucoup plus précis, la position du bouton correspondant exactement à la position de la raquette sur l’écran de jeu. Un bouton noir situé au dessus du bouton rotatif permet d’utiliser les power-ups (laser, lancer la balle,…).Le Vaus était fourni avec Arkanoid, et ne pouvais être acheté séparemment. Le contrôleur vendu au japon était similaire, mais de couleur noire avec des boutons rouges. Le contrôleur d’Arkanoid 2 (bleu avec des boutons verts) possédait également un port manette sur le dessus, permettant de brancher un autre Vaus pour jouer à deux. Le contrôleur pouvait aussi être utilisé pour le jeu Chase H.Q., sur Famicom.

 

Freedom Connection – Adaptateur pour convertir toute manette en manette sans-fil. (Camerica)

 

Freedom Deck – Joystick d’arcade. (Camerica)

 

Freedom Pad – Manette sans fil infrarouge. (Camerica)

Un accessoire non officiel de la console offert par la compagnie Camerica. Une manette sans fils et avec des touches à répétitions.Trois positionnements de « turbo » pour les boutons A et B.

Le « Freedom Pad » est une manette infrarouge fabriqué par Camerica pour la NES aux Etats-Unis. Reprenant le schéma de couleur des manettes NES, il peut toutefois être aussi utilisé sur la Master System de Sega et certaines consoles Atari, en utilisant un adaptateur fourni.

 

Game Genie – Adaptateur de cartouches NES permettant l’utilisation de cheat codes. (Galoob)

Le Game Genie est une série de cartouche de triche conçues par Codemasters, et distribuées par Camerica et Galoob pour les consoles Nintendo Entertainment System, Super Nintendo, Game Boy, Megadrive et Game Gear. Elles permettent la modification des données de jeu, donnant la possibilité au joueur de tricher, c’est-à-dire la liberté de manipuler à son gré différents aspects des jeux, et même dans certains cas, d’avoir accès à un contenu et à des fonctions inutilisées. Quoiqu’il ne se vend plus actuellement de produits Game Genie sur le marché, la plupart des émulateurs de console de jeux vidéo les intègrent à leur programme. L’Action Replay et le GameShark sont des appareils au fonctionnement similaire.

Le Game Genie s’insère au-dessous d’une cartouche et est introduit dans l’ouverture de la console prévue à cet effet. Le dispositif de chargement de la NES rend pratiquement impossible l’utilisation du Game Genie puisque lorsque l’on insère une cartouche de jeu dans la console, celle-ci est censée entrer entièrement dans la console. L’ajout du Game Genie fait ressortir une partie de la cartouche à l’extérieur de la console quand elle est totalement introduite ne permettant pas à la cartouche de s’abaisser, et donc de charger le jeu. Néanmoins, le Game Genie a été fabriqué de manière à ce qu’il ne soit pas nécessaire d’abaisser la cartouche pour commencer à jouer. Il faut préciser que ceci n’est pas sans abîmer les broches du connecteur ZIF de la console, déjà fragiles a l’origine, en y appliquant une forte pression.

Jusqu’à ce que le joueur démarre le jeu, il peut s’il le souhaite entrer des codes sous forme de séries de caractères ou bien des séries modifiant les adresses de la ROM de la cartouche. Chaque code contient une valeur de nombre entier qui est lisible par le système au lieu des données actuellement présentes sur la cartouche.

Puisqu’ils sont des substituts au code de programme du jeu, les codes Game Genie peuvent être considérés comme étant des codes correctifs. Ceux-ci peuvent avoir de nombreux effets. Les codes plus populaires parmi les joueurs sont l’invincibilité, les munitions infinies, ou toutes autres modifications qui augmentent de façon significative la puissance du joueur ; en dehors des limites fixées par le développeur. Or, entrer un code aléatoire est aussi efficace qu’utiliser des opérations PEEK and POKE aléatoirement. Le résultat de ces modifications peuvent s’avérer être un code utile, mais généralement de tels changements débouchent sur des résultats souvent hasardeux qui peuvent potentiellement geler le jeu. De manière générale, le Game Genie était vendu avec un livret contenant les codes connus pouvant être utilisé par le système. Toutefois, ces livrets devenaient rapidement caducs, car de nouveaux codes étaient découverts, et ne couvraient pas les nouveaux jeux venant de sortir. Pour pallier ce défaut, un système de mise à jour a été implanté afin de permettre aux abonnés de recevoir trimestriellement un livret contenant les mises à jour pour un certain prix. Par ailleurs, Galoob payait pour avoir de la publicité dans certains magazines vidéoludiques (dont Gamepro) qui dévoilaient des codes pour les nouveaux jeux. De nos jours, ces codes et plusieurs autres ont été découverts par les joueurs, et peuvent être trouvés gratuitement sur Internet.

Liste des codes pour les jeux NES sur le site officiel Game Genie

 

Game Handler – Joystick de simulation aérienne. (IMN Control)

 

Game Key – Adaptateur de cartouches NES. (Horeleg)

 

HES Unidaptor – Adaptateur de cartouches NES et Famicom. (Home Entertainment Suppliers)

L' »Uniadaptor » est un adaptateur qui permet à n’importe quel jeu NES de fonctionner sur n’importe quelle NES, malgré le procédé de zonage « 10NES ». Deux modèles ont été développés par l’entreprise australienne Home Entertainment Suppliers. (HES) :l’Unidaptor et l’UNidaptor MKII. Ces adaptateurs n’étaient pas compatibles avec la Famicom du Japon.

Pour éviter que des compagnies développent des titres NES sans demander de licence (ce qui n’est pourtant pas illégal), Nintendo a équipé ses consoles bloquant ces titres. Pour contrer ce blocage, HES a développé une technologie de contournement : le dos des jeux HES comportait un port où l’on pouvait insérer une cartouche officielle Nintendo. Le jeu HES utilisait alors le code régional du titre officiel. Ce procédé rencontra tellement de succès que HES utilisa cette technologie pour contourner entièrement le protocole 10NES, en sortant l’Unidaptor. D’autres compagnies ont proposé des produits similaires mais aucun qui permette la conversion de tous les jeux.

L’Unidaptor original est un appareil massif avec une cartouche qui se glisse dans la NES et une partie sur le dessus de la console, comportant trois ports. Le premier port est celui où l’utilisateur insère une cartouche officielle de la région de sa console, pour que la puce 10NES lise son code régional dans l’EPROM, les deux autres permettent d’insérer soit une cartouche NES PAL/NTSC (72 broches), soit une cartouche Famicom (60 broches). Quand la NES étaient allumée, elle lisait le code de sécurité de la cartouche officielle et exécutait le programme de la cartouche esclave.

Le MKII est moins imposant, en reprenant l’aspect des premières cartouches HES, mais avec deux ports (celui du bas pour la cartouche maître et celui du haut pour la cartouche esclave). Ce modèle ne supporte que les cartouches NES PAL/NTSC 72 broches.

 

Innovation Joypad – Turbo controller with cord on the left instead of top. « START » is labeled « CTART ». Called « Innovation 8 Bit Controller » on box and « Innovation Joypad » on the actual controller. (Innovation Entertainment)

 

Jammer – Clone du NES Advantage.

 

Joycard Sanusui SSS – Manette avec adaptateur pour écouteurs. (Hudson Soft)

 

Laserscope – Casque avec laser contrôlable par la voix. (Konami)

 

Magic Key – Adaptateur de cartouches NES. (Magic Key)

 

Mega – Manette programmable avec écran LCD. (Bandai)

 

Miracle Piano – Contrôleur pour apprendre à jouer du piano. (The Software Toolworks)

The Miracle Piano Teaching System est un jeu vidéo éducatif sorti en 1990 sur Megadrive, Nintendo Entertainment System, DOS, Super Nintendo, Amiga et Mac OS. Le jeu a été développé et édité par The Software Toolworks. Il permet d’apprendre les bases du piano.

 

Power Glove – Un gant-manette inventé par Gunpei Yokoi. (Mattel)

Le Power Glove est un accessoire pour la Nintendo Entertainment System (NES) sorti en 1989, conçu par l’équipe de Grant Goddard et Sam Davis pour Abrams/Gentile Entertainment, produit par Mattel aux États-Unis et par PAX au Japon. L’accessoire coûtait à l’origine 100$.

Des jeux comme Super Mario Bros., Metroid, Castlevania, Contra ou Rad Racer donnaient la possibilité d’utiliser le Power Glove. Pour sauter dans Super Mario Bros. ou Metroid il fallait lever le bras rapidement vers le haut, il fallait pointer du doigt pour tirer dans Contra ou Castlevania, et il fallait mimer les mouvements du volant pour conduire dans Rad Racer.

Pour permettre au gant de fonctionner, le joueur devait placer trois capteurs sur le coin supérieur gauche, le coin supérieur droit et le coin inférieur droit de l’écran.

Le Power Glove fut un échec étant donné le peu de jeux étant destinés à utiliser le gant. Le jeu le plus connu est Super Glove Ball, où le joueur devait utiliser le Power Glove afin de prendre et déplacer des objets. Pour les autres jeux, n’étant pas conçus pour utiliser le Power Glove, le joueur devait entrer un code en appuyant sur les touches numériques situées sur le dessus du gant. Dans la majorité des cas, les contrôles répondaient mal et rendaient les jeux plus compliqués. Dans certains jeux, la progression devenait même impossible car certaines fonctions étaient mal interprétées, et parfois simplement non reconnues. Toutefois, les joueurs pouvaient utiliser la manette sur le Power Glove pour effectuer des actions non interprétées.

 

Pro Beam Light Gun – Un pistolet optique réagissant aux couleurs émises par la télévision. Un clone du NES Zapper. (Dominator)

 

Quickshot Arcade – Un clone du NES Advantage.

 

Quickshot Aviator 2 – Manette pour simulations de vol. (Quickshot)

 

QuickShot QS-132 Sighting scope ou Deluxe Sighting Scope – lunette de visée pour pistolet zapper. (Quickshot)

 

Quickshot Trackball – Manette avec deux boutons et une boule à la place du D-pad. (Quickshot)

 

Quickshot Wizmaster – Manette sans fil. (Quickshot)

 

Roll ‘n Rocker – A controller where the user tilt their weight in a direction to control games. (LJN (Acclaim))

 

 

Speedking – NES controller that slowed down gameplay. (Konix)

 

Super Controller – Joystick conversion cover for the NES Controller (Basic).

 

Superstick – Joystick sans fil infrarouge. (Beeshu)

 

T89 Cartridge Converter – Un adaptateur de cartouches 60/72 pins.

Le T89 cartridge converter était un adaptateur de cartouches 60/72 pins. Il permet aux joueurs de brancher un jeu Famicom (60 pins) dans un jeu NES (72 pins) pour pouvoir y jouer.

 

Teleplay System – Ce modem permet de jouer à deux à un jeu via la ligne téléphonique. (Baton)

 

Turbocard – Manette avec une fonction « turbo » pour A ou B.

 

Turbo Tech Controller – Manette avec une fonction « turbo ».

 

Turbo Touch 360 – Manette avec contrôle au toucher.

 

Turbotronic – Joystick d’arcade. (Camerica)

 

U-Force – Programmable « hands free » technology.

 

Ultimate Superstick – Joystick d’arcade. (Beeshu)

 

Zipper – Manette avec joystick à la place du D-pad et une fonction « turbo ». (Beeshu)

 

Zinger – Joystick avec une fonction « turbo ». (Beeshu)

 

Zoomer – Joystick de simulation de vol. (Beeshu)

 

 

ACCESSOIRES FAMICOM

Accessoires officiels

En voici une liste :

 

FamiCoin – Des pièces colorées sous licence qui peuvent être placées dans le D-pad de la manette. (Nintendo)

 

Famicom Data Recorder – Un appareil pour enregistrer et charger, à partir de cassettes audio, les programmes faits avec Family BASIC. (Nintendo)

 

 Famicom Cleaning Kit – Une cartouche spéciale qui nettoie l’intérieur de la console. Existe en quatre versions. (Nintendo)

 

 Famicom Controller – La manette originale de la Famicom. (Nintendo)

 

Famicom Disk System (FDS) – Un appareil révolutionnaire qui se branche sur le port cartouche, afin d’utiliser des disquettes 3 pouces, effaçables et ré-inscriptibles. Bien que non inclus avec le système originel, un périphérique de lecteur de disquettes très populaire est sorti pour la Famicom, au Japon seulement. Nintendo n’a jamais sorti le périphérique hors du Japon, invoquant des soucis concernant les logiciels produits illégalement. Les jeux notables sortis sur le FDS incluent Doki Doki Panic, une édition spéciale de Metroid et la version originale de Super Mario Bros. 2. (Nintendo)

 

 

 Famicom Four-way Adaptor – Un adaptateur permettant à quatre joueurs de jouer simultanément. (Nintendo)

 

Famicom Keyboard – Un clavier, nécessaire pour faire du BASIC, sur Famicom grâce au Family BASIC. Il a permis à de nombreux joueurs de créer leurs propres jeux. Beaucoup de programmeurs ont fait leurs premières expériences en programmation sur la console grâce à cet outil. (Nintendo)

 

 Famicom Light Gun – Un pistolet optique réagissant aux couleurs émises par la télévision. (Nintendo)

  

 

 Holster pour le Light Gun – Un étui et sa ceinture faits pour porter le gun japonais à la ceinture. Il était vendu en pack avec le pistolet et le jeu Wild Gunman. (Nintendo)

 

Famicom MODEM – Un modem permettant de se connecter au serveur de Nintendo, sur lequel se trouvaient des blagues, des news (nouvelles), des astuces de jeu, des bulletins météo pour le Japon et quelques jeux téléchargeables. (Nintendo)

 

Famicom 3D System – Lunettes 3D sous forme de casque, servant à voir en 3 dimensions certains jeux spécifiques sur Disk System, comme 3D Hot Rally ou encore Falsion . (Nintendo)

 

Accessoires non officiels

En voici une liste :

ASCII Stick L5 – Pad Famicom à une main. (ASCII)
Le « ASCII Stick L5 » a été conçu spécifiquement pour les joueurs de RPG sur famicom. Il est prévu pour être utilisé de la main gauche, laissant la main droite libre pour dessiner des plans ou consulter un livre d’astuces. La croix directionnelle, Start et Select sont sur la face avant de la manette, et A et B au dos, sous l’index et le majeur. Si l’on y pense, c’est une très bonne idée, mais qui ne fonctionne pas très bien dans la pratique : il n’est pas très pratique de dessiner ou de consulter un livre avec seulement la main droite et l’on finit par lâcher la manette, ce qui va à l’encontre de la conception de cet accessoire utilisable à une seule main. Malgré tout, ces sticks ont connu suffisamment de succès pour qu’ASCII en propose des versions pour la PCE et la Super Famicom. Enfin, la forme « ergonomique » de ce stick rend difficile son utilisation par des gauchers.

 

Bandai Karaoke Studio – Micro et enregistreur. (Bandai)
Karaoke Studio est un jueu video musical pour la Famicom. Physiquement, le jeu fonctionne comme un sous-système à insérer dans le port cartouche de la Famicom. Plusieurs niveaux sont jouables avec ce sous-système seul, mais il est aussi possible d’y ajouter de plus petites cartouches d’extension (achetables séparément) ajoutant des niveaux et d’autres nouveaux contenus. celles-ci se branchent directement dans le Karaoke Studio. Un microphone est fourni avec le jeu, capable de détecter une voix humaine. Le jeu consiste à chanter des chansons pop japonaises, à la manière d’un karaoke. Le score dépend de la justesse du chant. Les chansons ont été converties au format 8-bit pour la Famicom et tandis que la musique est jouée, les paroles sont affichées, ainsi que des représentations des thèmes de la chanson en fond.

 

Family Converter – Adaptateur NES/Famicom. Il y en a deux versions (NES vers Famicom, et Famicom vers NES). ((Honey Bee)

 

Famicom RF Booster – Prise RF. (Hori)

 

Family Trainer – Tapis permettant de controller la console avec ses pieds. Fourni avec le jeu Athletic World. (Bandai)

 

Joystick-7 – Joystick de type arcade style avec fonction turbo.

 

Micro Genius – Cartouche adaptateur de jeux NES pour Famicom. (Micro Genius)
Micro Genius est une marque utilisée pour des clones de la Famicom, commercialisés dans plusieurs pays, en particulier ceux où Nintendo n’était pas présent officiellement, comme le Moyen-Orient, l’Asie du Sud-Est, l’Amérique du Sud, l’Europe de l’Est, l’Afrique du Sud et l’Asie de l’Est (excepté le Japon). Ce nom a été initialement utilisé par TXC Corporation pour ses clones de Famicom fabriquées en Thaïlande, ses logiciels et accessoires, mais fut ensuite transmis à d’autres compagnies. Ce nom est encore utilisé sur les clones de Famicom chinois et des jeux LCD.
Dans certains pays, comme la Malaysie, au début des années 90, les Micro Genius étaient les consoles les plus populaires, reflétant la popularité dont avait profité la Famicom et la NES au Japon et en Amérique du Nord. En Russie, certains modèles étaient vendus sous la marque Dendy, en Pologne sous la marque Pegasus, Nichi-man en Amérique du Sud… Des Micro Genius ont même été vues en 2008 dans un camps pour enfants en Corée du Nord, un pays où peu d’autres jeux video sont disponibles. Toutefois, les Micro Genius ont très rarement atteint des marchés où Nintendo opérait, puisqu’elles violaient souvent les brevets de Nintendo dans ces régions.Il y a plusieurs modèles de Micro Genius mais la IQ-501 a été particulièrement populaire jusqu’à ce que l’introduction officielle de compétiteurs comme Sega et Nintendo dans les régions où elle était vendue. Les jeux se présentaient sous la forme de cartouches à 60 broches, identiques à celles de la Famicom. Un pack classique de Micro Genius contenait deux manettes (ce qui était assez avant-gardiste à l’époque) et même parfois un pistolet. Certains modèles utilisaient une antenne radio-fréquences pour transmettre les signaux à la télévision. Dans les verions plus tardives, des manettes infrarouges apparurent.
Des accessoires pour d’autres consoles ont également été vendus sous le marque Micro Genius, comme des pistolets pour la NES, ou des manettes à infrarouges pour la Mega Drive et la Super NES.La plupart de Micro Genius sont compatibles avec les cartouches Famicom mais nécessitaient un adaptateur 72 vers 60 broches pour les jeux NES. Certains modèles ont été fabriqués avec les deux types de ports. Elles étaient souvent vendues avec des cartouches contenant plusieurs jeux. Des séries de jeux Micro Genius originaux ont été produits (Chines Chess, Thunder Warrior), mais les copies pirates de jeux Japonais étaient les plus populaires dans les pays où la console était vendue.

 

Party Room 21 Controller – Un buzzer pour les quizz. Jusqu’à six joueurs..

 

Reggie’s Joystick – Manette Famicom avec fonction turbo.

 

Spica T89 – Adaptateur de jeux NES pour Famicom. (Spica)

 

Super Controller – Coque pour la manette, changeant le pad en joystick. (Bandai)
Le « Super Controller » est un accessoire pour la console NES. Produit par Bandaï, c’était un appareil en plastique s’accrochant à la manette et sensé en améliorer la maniabilité. La manette NES officielle pouvait être insérée dans l’accessoire par l’arrière. Le Super Controler ne changeait rien aux boutons A, B, Start et Select : la seule différence venait d’un stick arcade ajusté par dessus la croix directionnelle de la manette NES. Cet accessoire ne fut jamais vraiment considéré comme efficace, il existait de bien meilleures alternatives, que se soit dans la gamme des manettes des constructeurs tiers, ou même dans la gamme officielle, comme par exemple le NES Advantage.

 

Toyo Stick – Manette d’arcade pour Famicom. (Toyo)

 

Wu Ho Cassette Adaptor – Adaptateur de jeux NES pour Famicom. (Wu Ho)

 

CdJ – Fevrier 2011