Éditions Matagot

Historique

En 2005, Hicham Ayoub Bedran fonde les éditions du Matagot en débutant par la publication de jeux de rôle à l’instar de Cendres ou encore Te Deum pour un Massacre, avant de se lancer dans la création de jeux de plateau. Puis, Hicham est rejoint par Arnaud Charpentier. Les deux associés ont des profils bien différents, puisqu’à l’origine, Hicham est issu du monde de l’édition et du jeu, ayant déjà endossé le rôle de rédacteur en chef et étant très alerte sur les questions de contenu éditorial, de mise en forme et de fabrication. Arnaud, quant à lui, est formé au management et à la finance et est un passionné de jeux.

Le matagot, c’est tout d’abord une identité très française. Les légendes du folklore français racontent que le matagot est un chat fantastique qu’il faudrait capturer dans un grand sac afin de le ramener chez soi. Celui qui chérit le matagot se verra offrir un louis d’or chaque matin dans le coffre où l’animal se repose.

C’est ainsi que le logo de l’entreprise a toujours été un coffre entrouvert laissant voir deux yeux jaunes malicieux et la queue du chat. Notre devise, « Nos jeux ont une âme », témoigne de notre volonté de conférer à chaque jeu un véritable univers, une appréhension qui va bien au delà d’une simple boite et qui renferme quelque chose de plus magique.

En 2006, lorsque Matagot édite ses premiers jeux, avec éxpédition Altiplano et Tomahawk qui sont des jeux spécifiquement pensés pour deux joueurs. Matagot est alors une toute petite entreprise où l’on travaille dans un bureau en sous-sol. La même année, le jeu XL Khronos va inaugurer la section EXPERT du catalogue avec sa mécanique cérébrale solide; il va donner une vraie impulsion à Matagot et inaugurera l’exigence et la qualité future du matériel de la marque. Matagot prend le parti pris original de communiquer grandement sur ce jeu, se voulant déjà proche de sa communauté, avec des teasers d’exception pour l’époque ainsi que de nombreux sites dédiés aux jeux qui sortent, notamment pour Utopia et Géant de l’Île de Pâques.

Matagot travaille très vite avec des auteurs de renoms et se fait rapidement une place de choix sur le marché. En 2009, c’est la consécration avec le jeu Cyclades qui verra paraître de nombreuses extensions et demeure un hit incontournable de la gamme Expert. La même année, paraît le cultissime Dice Town et sa thématique western, portant les valeurs du divertissement entre amis cher à la marque.

Jusqu’ici cantonné à un domaine très spécialiste, Matagot prend un autre tournant en 2011, avec le succès du très populaire Takenoko, avec plus de 300 000 exemplaires écoulés; le jeu est édité aux côtés des éditions Bombyx, agrandissant le catalogue vers des catégories plus familiales.
Ce qui était une petite entreprise sans salariés fixes va alors évoluer. Matagot s’entoure toujours de passionnés de jeux et commence à voir se distinguer différents pôles de communication, création et logistique.

Dernièrement, en 2017, l’entreprise a investi de nouveaux locaux à Paris où l’équipe travaille à la création des prochains jeux. Retour aux origines, l’entreprise s’établi à nouveau en sous-sol, mais fini le petit bureau, cette fois, place aux grands locaux !

Liste des jeux du catalogue du Conservatoire du Jeu

– Hystericoach
– Rugby Challenge
– Utopia
– Géant de l’Île de Pâques
– Dice Town
– Takenoko

Liens

Site d’Édition Matagot