Miro Company

Historique

Miro Company était un célèbre éditeur de jeux de société français, diffusant des jeux très connus comme Monopoly, Cluedo ou Risk.

La société Miro Company a été fondée à Paris en 1936 par un Russe de Riga, Fred Mirowitch, et un Américain de Londres, Leo J. Frankenthal. En 1950, Miro change de mains : Mirowitch et Frankenthal revendent l’affaire à Michel Habourdin et Jean Boisseau. Elle édite des jeux originaux et, à partir des années 1950, diffuse en France des jeux de Waddington Ltd. et de Parker Brothers, tandis que Parker diffuse aux États-Unis les jeux de Miro Company, comme La Conquête du Monde, devenu Risk.

Miro Company devient en 1961 une société anonyme et en 1969, le géant de l’agroalimentaire américain General Mills en devient actionnaire majoritaire. En 1972, Miro Company acquiert Meccano France S.A.

En 1980, Miro Company fusionne avec les sociétés Meccano France, Parker Brothers France, Capiépa, Lines Brothers France et S.G.C.T. et prend le nom de Miro-Meccano S.A. qui est absorbée en 1986 par Hasbro.

 

Quelques Jeux

Le Long Cours est un jeu de société ou jeu de plateau sur le thème de la marine marchande. Le but du jeu est de vendre et acheter des marchandises entre différents ports. Le but poursuivi est d’acquérir, avant les autres joueurs, une fortune assez solide pour acheter le navire corsaire et en rester propriétaire, ce qui assure le gain de la partie. Le corsaire, en effet, élimine les bateaux adverses.

Le jeu consiste à naviguer de port en port au quatre coins du monde pour acheter des marchandises afin de les revendre avec bénéfice. Mais naviguer sur l’océan n’est pas sans risque, il vous faudra affronter les tempêtes, vous battre avec les autres capitaines, et surtout éviter le bateau corsaire.

Publié initialement par Croset Frères à Lyon en 1945, Long Cours a été réédité en 1959, puis, avec de nouvelles règles, dans les années 1970 par Miro.

Ascot est la version française d’un jeu de course de chevaux anglais nommé Totopoly. Totopoly fut créé en 1937, puis édité en 1938 par Waddingtons. Cette même société a commercialisé le Monopoly version UK (et plein d’autres jeux) qui était apparu trois ans auparavant.
Totopoly s’inspire donc un peu de son prédécesseur sur bien des points, tout en enrichissant les mécanismes avec une course à paris.
Repris juste après guerre par la société Miro, Ascot permet aux français de découvrir ce jeu aux mécanismes très modernes pour l’époque. Diverses versions ont vu le jour au fil des ans et ce, jusqu’aux années 80.
Bien que beaucoup plus confidentiel (et plus anglais) que le Monopoly, quelques passionnés le font vivre toujours au gré de leurs parties.

Ascot, n’est pas une simple simulation de course. Le jeu se déroule en deux phases distinctes sur deux plateaux de jeu différents : L’entraînement et la course.

Les Jeux du catalogue du Conservatoire du jeu

– Monopoly, 1935
– Lexicon, 1936
– Royal Steeple Chase, 1939
– Cluedo, 1943
– Ascot, 1946
– L’Oncle d’Amérique, 1946
– Rome et Carthage, 1951
– Risk, 1957
– Succès, 1958
– Le panthéon de l’Europe, 1960
– Formule « 1 », 1962
– Les Présidents Directeurs Généraux, 1967
– Probe, 1967
– Chefs-d’œuvre, 1970
– Diplomacy, 1976